La SODEFOR mi-parcours le recensement dans la forêt classée de Goin-Débé

La Société de Développement des Forêts (SODEFOR) a pour priorité de réduire le phénomène de déforestation et d’entamer de vaste programme de reforestation des forêts classées. Afin d’atteindre cet objectif, la SODEFOR a développé une stratégie de gestion durable des ressources naturelles y compris la gestion consensuelle des occupations agricoles. La SODEFOR fait ce travail dans un contexte complexe ou les forêts classées de la Côte d’Ivoire sont dans un état de dégradation très avancé entre autres du fait de l’agriculture extensive, de l’exploitation forestière illégale et de l’orpaillage.

Dans ce cadre, la SODEFOR met en œuvre un projet pilote dans les forêts classées de Goin-Débé et de Cavally. La différence du niveau de dégradation entre ces forêts requiert en effet une approche de gestion différenciée. Pour la forêt classée de Goin-Débé (taux de dégradation de 80%) l’accent est mis sur la sensibilisation et le recensement afin de développer les cartes thématiques nécessaires à la mise en œuvre d’une stratégie à long-terme de gestion des occupations agricoles. En revanche, pour la forêt classée de Cavally (taux de dégradation de 40%) la priorité est la surveillance annuelle afin de sauvegarder les services écosystémiques essentiels fournis par la forêt.

L’objectif de ce travail en forêt classée de Goin-Débé est l’actualisation des données socio-économiques afin d’asseoir une politique de gestion durable des ressources naturelles et de gestion consensuelle des occupations agricoles. Pour ce faire, la SODEFOR a contracté le BNEDT. Le travail a commencé en mars 2018 avec le lancement de l’opération à Guiglo.

L’opération a commencé par la sensibilisation de la population riveraine, de la population infiltrée, des autorités traditionnelles ainsi que des autorités administratives concernant les objectifs et le déroulement du recensement. A ce jour, les 38 réunions de sensibilisation tenues ont touché 5 726 personnes et les efforts de partage d’informations se poursuivent.

Pour une meilleure implication des jeunes, 150 personnes issues des populations riveraines ont été recrutées localement par le BNETD  afin de recenser les chefs d’exploitations et de cartographier toutes les occupations dans la forêt (cultures, campements, infrastructures, formations végétales) à l’aide d’outils avancés en termes de GPS et gestion des données.

Les résultats partiels obtenus sont :

·       Le recensement de 12 438  producteurs avec 14 417 parcelles levées pour une superficie de 53 531 ha de cultures pérennes ;

·       Le développement d’une carte d’occupation des sols qui révèle que 70% de la superficie de la forêt classée de Goin-Débé est occupée par les cultures agricoles ;

·       L’identification d’infrastructures socio-économiques dont 22 écoles, 140 lieux de culte, et 04 dépôts de pharmacie.

L’expérience et les acquis du projet seront capitalisés dans l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies de la SODEFOR dans l’aménagement de la forêt classée de Goin-Débé en phase avec la nouvelle politique nationale de « Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts ».

Selon Mamadou SANGARE, Directeur Général de la SODEFOR : « Avec les communautés locales et les autorités locales, nous pouvons faire du recensement un succès. C’est une étape cruciale dans l’aménagement du territoire et la préservation des réserves forestières dans la région de Cavally. La collaboration avec IDH et les partenaires du programme ISLA nous aidera à redéfinir l’équilibre entre la forêt, l’agriculture et le bien-être de la population. »

A travers son programme ISLA, IDH (The Sustainable Trade Initiative) appuie la SODEFOR sur ces activités avec une assistance technique et financière.

Jonas MVA MVA, Directeur du Programme Cacao de IDH : « Les activités que la SODEFOR a lancées avec l’appui de IDH sont essentielles à la préservation des forêts classées restantes dans la région de Cavally. Les questions en jeu sont complexes et nous appelons le secteur privé, les organisations de la société civile et la communauté internationale à approfondir leur collaboration et à contribuer aux plans ambitieux que la SODEFOR a commencés dans les forêts classées de Cavally et de Goin-Débé. Nous saluons en particulier le Programme d’Investissement Forestier soutenu par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement pour leur contribution à la préservation des forêts classées et nous les encourageons à capitaliser sur expériences en cours d’acquisition. »

Le recensement en forêt classée de Goin-Débé fait partie d’une mission d’une plus grande envergure appuyée par l’Etat ivoirien. Cette mission comprend le renforcement du déploiement de forces de défense et de sécurité, la conduite d’une vaste opération de désarmement et la poursuite des enquêtes sur les faits de criminalité enregistrés.

 

Sorry

Your browser is too old to optimally experience this website. Upgrade your browser to improve your experience.